Aller uriner avant l’amour ? Mauvaise idée !

Souvent, avant de se lancer dans une relation sexuelle, on peut être tenté d’aller faire un petit tour aux toilettes histoire d’être plus à l’aise. Pourtant, se vider la vessie avant l’amour peut être à risque et causer l’infection de la cystite. 

shutterstock_200966993.jpg

C’est David Kaufman, urologue aux États-Unis, qui affirme que se vider la vessie avant de faire l’amour augmente le risque de contracter une cystite, la plus fréquente des infections urinaires qui se traduit par une inflammation de la vessie. La raison est en réalité simple : si l’on va aux toilettes avant l’amour, à priori, on n’y retourne pas après. Et ne pas uriner après l’amour ouvre grand la porte à des bactéries comme E. coli et autres microbes. Pour l’urologue, il s’agit là de « la première cause d’infections post-coïtales de l’appareil urinaire, connues également sous le nom de ‘cystites de la lune de miel’« , comme il le déclare dans une interview donnée au Huffington Post.

Ce risque est bien plus élevé pour les femmes que pour les hommes (la cystite touche une femme sur deux), et ce pour des raisons anatomiques : l’urètre mesure entre 20 cm et 25 cm chez l’homme, seulement 4 cm chez la femme. De plus, au cours d’un rapport vaginal, les mouvements de l’homme facilitent le déplacement des bactéries de la partie basse du vagin vers l’urètre. « Les bactéries ont des petits poils constitués de protéines qui fonctionnent comme des harpons. Ils peuvent ainsi se fixer à l’entrée de l’appareil urinaire » explique David Kaufman.

Pour éviter cela, l’urologue conseille de se retenir d’uriner jusqu’à la fin du rapport, et dans l’idéal de boire un grand verre d’eau. « Plus votre système urinaire est résistant, plus vous avez de chances d’expulser les bactéries. » S’il n’est pas possible de se retenir avant, il faut boire après. « N’importe quel liquide fera l’affaire, vous n’êtes pas obligé de boire de l’eau. Un verre de vin blanc, c’est très bien aussi. L’important, c’est que le volume de la vessie augmente. » Prendre une douche est également conseillé si l’on na pu se retenir avant. « Je conseille à mes patient(e)s de prendre une douche, s’ils veulent vraiment faire quelque chose avant un rapport sexuel. Il faut bien se laver les grandes lèvres et la zone périanale, pour éliminer un maximum de bactéries dangereuses« .

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s