Quitter Paris pour Montréal !!

Aujourd’hui avec Camille (https://www.youtube.com/channel/UCaaM57ky7I7NRR-4oeIocAQ), on a eu un petit débat sur le fait de s’expatrier au Québec, on y donne pleins de conseils et d’anecdotes !
Alors fait toi un petit thé et installe toi confortablement !

Publicités

La Pride de Marseille sérieusement menacée….

La municipalité a coupé les subventions, faute de budget. Les organisateurs dénoncent des « contraintes prohibitives ».

[Edit, vendredi 7 juillet : Après une réunion jeudi avec les services impactés (Préfecture de police, municipalité, etc.), les organisateurs ont bon espoir de parvenir à un compromis avec la Préfecture et réclament toujours « un engagement politique fort de la Ville de Marseille ».]

Après un simple rassemblement statique contraint l’année dernière, la Pride de Marseille est-elle en voie d’extinction ? La perspective d’une Marche fière et heureuse cette année devient de plus en plus incertaine compte tenu du fait que la Ville de Marseille a annoncé son intention de ne pas subventionner la Pride comme elle l’avait pourtant fait en 2015 et 2016. Faute de budget, la municipalité exige des organisateurs qu’ils prennent en charge la sécurisation des lieux. Montant de la facture ? 10.000 à 12.000 euros. Un refus appuyé par le fait que, selon la mairie de la cité phocéenne, la Marche n’est autre qu’un « événement festif » et non une « marche revendicative« .

Dans un communiqué, les organisateurs de la Pride Marseille ont dénoncé l’attitude de la mairie et ses exigences pour sécuriser le cortège :

Les contraintes que l’on nous impose sont prohibitives, en particulier l’exigence de 12 camions que nous devons trouver pour bloquer les rues.

Dans un contexte d’état d’urgence permanent et d’une menace terroriste élevée, les organisateurs avaient pourtant bien anticipé les questions de sécurité. Mais ils se heurtent à la rigidité de la municipalité qui, à leurs yeux, « semble peu soucieuse de l’organisation » de la Pride :

Nous attendons de notre Maire qu’il s’érige en premier rempart contre les discriminations. Soutenir les personnes LGBT témoignera de sa bonne volonté dans la lutte contre les ostracismes et les intolérances. Il est inimaginable que Marseille soit la seule ville de France qui ne permette pas et ne favorise pas l’organisation d’une Pride, d’une Marche des visibilités conforme à l’esprit et à l’héritage de Stonewall.

Les organisateurs exigent de la municipalité qu’elle apporte au moins son aide pour trouver d’autres moyens de financements, à moins d’un mois d’une Marche qui ne peut pas mourir dans l’indifférence générale :

Marseille est l’une des plus grandes métropoles de ce pays. Elle est un pôle majeur du sud de la France. Elle est observée de tous les coins de la Méditerranée. Marseille doit être à la hauteur de son rêve et de son avenir. N’en doutons pas, les personnes LGBT sont au cœur de cet avenir inclusif.

Réponse aujourd’hui lors d’une réunion du comité de pilotage avec la mairie…

 

Source : Têtu.com

Facebook supprime réaction LGBT, les gens sont en colère !

Facebook a supprimé le bouton de réaction de la fierté et les gens ne sont plus à l’esprit.

Le bouton a disparu à minuit le 30 juin, à la fin du mois de fierté.

Mais malgré le dépassement du mois de la fierté, les événements de la fierté se déroulent toujours dans le monde, y compris le dernier jour de la fierté mondiale à Madrid aujourd’hui.

Facebook-Pride-2-650x127.jpg

La Pride de Londres a également lieu le week-end prochain et il y a encore un certain nombre d’événements britanniques et européens.

Beaucoup ont utilisé Twitter pour se plaindre que le bouton avait été supprimé, soulignant que cela signifiait beaucoup pour la communauté LGBT et qu’ils veulent que le bouton soit définitivement réintégré.

Un utilisateur de Twitter a appelé le retrait « brutal », et un autre écrit avec colère: « La réaction de fierté est partie et je vous demande messieurs ce qui est même le but de fucking Facebook ».

L’auteur Steve Silberman a écrit: « L’orgueil de fierté de Facebook qui a soudainement disparu ce soir a été un peu trop pertinent ».

À côté de Like, Love, Sad, Haha, Wow et Angry, une nouvelle réaction de fierté a été ajoutée pour montrer votre amour LGBT.

Facebook-Pride-3-650x713.jpg

Les utilisateurs en Egypte, en Palestine, au Bahrein, au Liban, à Singapour, en Russie, entre autres pays, ne peuvent accéder au drapeau LGBT.

Facebook n’a pas expliqué son raisonnement pour retenir la réaction dans les pays.

Facebook a eu le libellé des choix lorsqu’il a lancé la réaction, en précisant: «Les personnes dans les principaux marchés avec les fêtes de la fierté pourront utiliser une réaction temporaire au Rainbow pendant le mois de fierté.

Source : PinkNews