Justin Bieber a annulé sa tour­née parce qu’il a décidé de « dédier sa vie au Christ »

La nouvelle a surpris – et mis en colère – ses fans et son staff : Justin Bieber a annulé les 14 dernières dates de sa tour­née, le Purpose World Tour. La raison ? A priori, le chan­teur aurait eu soudai­ne­ment envie de se consa­crer plei­ne­ment à… la reli­gion.

À le voir faire n’im­porte quoi en marge de ses concerts (humi­lier des fans, passer la nuit dans une maison close et compa­raître devant la justice, par exemple), on a tendance à oublier que Justin Bieber est très pieux. De son enfance, passée dans des établis­se­ments catho­liques, à aujourd’­hui, le chan­teur s’est toujours reven­diqué comme un chré­tien évan­gé­lique pratiquant, n’hé­si­tant pas à affi­cher, parfois, ses opinions contro­ver­sées. En 2011, il avait notam­ment fait polé­mique en décla­rant dans Rolling Stone qu’il ne « croit pas en l’avor­te­ment » car c’est selon lui « comme tuer un bébé ». Et ce, même en cas de viol : « Je pense que c’est très triste, mais tout arrive pour une raison », avait-il déclaré. Trois ans plus tard, il se faisait bapti­ser par le pasteur pente­cô­tiste Carl Lentz à New York au sein de la Hill­song Church, un regrou­pe­ment d’églises dont il est toujours très proche.

Au début du mois de juillet, Justin Bieber s’est juste­ment envolé pour Sydney, où il a parti­cipé à une grande confé­rence orga­ni­sée par cette église. Sur les images, le chan­teur a un compor­te­ment étrange (il se brosse les dents pendant les inter­views, devant les camé­ras) et appa­raît très proche de deux pasteurs, dont le fameux Carl Lentz.

https://www.instagram.com/p/BWlUiNIDjR8/embed/?cr=1&v=7&wp=926#%7B%22ci%22%3A0%2C%22os%22%3A705.01%7D
Justin Bieber et Carl Lentz à la confé­rence de la Hill­song Church, début juillet

Selon les infor­ma­tions de TMZ, leurs liens se sont forte­ment renfor­cés ces derniers mois. Auprès de ce jeune pasteur lui aussi féru de musique, Justin Bieber aurait peu à peu renoué avec la reli­gion, qu’il avait quelque peu lais­sée de côté avec ses excès en tout genre de ces dernières années. « Ma foi gran­dit de jour en jour, décla­rait-il à la confé­rence de la Hill­song Church. Ma foi est plus forte qu’il y a deux ans. » Telle­ment forte qu’elle l’a conduit à annu­ler le reste de sa tour­née.

L’at­ta­ché de presse de Justin Bieber a annoncé ce lundi que les 14 dernières dates du Purpose World Tour étaient suppri­mées. Offi­ciel­le­ment, le chan­teur serait « épuisé » par cette tour­née à rallonge, enta­mée il y a déjà 18 mois. Mais TMZ assure que, à la grande colère de ses équipes, c’est son envie de « dédier de nouveau sa vie au Christ » qui l’au­rait poussé à mettre un terme préci­pi­tam­ment à sa série de concerts. Richard Wilkins, le présen­ta­teur de Today Extra, a égale­ment partagé une info « exclu­sive »dans son émis­sion, venant d’une source proche du chan­teur : « Tout me porte à croire que la vraie raison pour laquelle il arrête sa tour­née est son envie de se recon­nec­ter à sa foi, a-t-il assuré. Il pour­rait même avoir l’in­ten­tion de lancer sa propre église. » Affi­liée à la Hill­song Church ?

Publicités

Greyson Chance à fait son Coming Out !

Greyson Chance, le jeune chanteur connu par Ellen DeGeneres, viens d’annoncer officiellement son homosexualité.

Connu pour son Cover étonnant de « Paparazzis » – Lady Gaga à l’âge de 12 ans, le chanteur est devenu une pop-star à part entière.

Le jeune homme de 19 ans a décidé de poster sur son compte Instagram pour proclamer qu’il est un homme homosexuel et a expliqué pourquoi il l’avait caché depuis si longtemps.

«La décision d’écrire ceci est venue après que j’ai reçu un message d’un homme courageux. Un tel message m’a inspiré pour éclairer un aspect de ma vie privée que j’ai éloigné de ma carrière dans la musique », il a commencé avec un post Instagram du drapeau arc-en-ciel.

J’ai découvert que j’étais gay alors que j’avais seize ans. J’ai décidé de ne pas publier ma sexualité en grande partie en raison d’une question de vie privée, car j’essayais encore de trouver un confort et une confiance dans ma propre peau.

De plus, j’ai toujours trouvé des conversations concernant la musique, la politique, l’art, les livres, et la grandeur du catalogue de Nas, pour être beaucoup plus intéressant que le type de gars dans lequel j’étais.

« Cela est encore vrai aujourd’hui ».

Le message de Greyson Chance à ceux qui se cherchent dans leur sexualité :

Greyson a déclaré que le message était «très en retard» qu’il voulait encourager tous ceux qui se cherchent dans leur sexualité à «consacrer autant de temps qu’ils ont besoin au processus de confiance en soi, d’acceptation de soi et d’amour-propre».

Il a ajouté: «L’enfer, pour moi, il a fallu des années pour écrire ce message. Néanmoins, je pensais que c’était le moment de laisser savoir à quelques amis que je suis gay, je suis là pour vous et je suis fier de ce que je suis. À votre santé !

Nos visages révèlent si nous sommes riches ou pauvres

Une étude menée par des psychologues suggère que nous pourrions deviner avec fiabilité si quelqu’un est plus riche ou plus pauvre que la moyenne simplement en regardant son visage neutre, sans aucune expression.

Des indices faciaux subtils pourraient permettre à d’autres de déterminer si vous êtes plutôt « riche », ou plutôt « pauvre » dès la première impression selon une étude qui note au passage que ceux qui ont une apparence « riche » sont plus susceptibles de réussir leurs entretiens d’embauche. Tout aussi intéressant, les chercheurs ont découvert que cette capacité à « lire » la classe sociale d’une autre personne ne peut se faire que lorsque le visage de cette personne est neutre. En d’autres termes, si vous souriez ou exprimez quelconque expression, il serait alors impossible de lire votre classe sociale.

Pour en arriver à de telles conclusions, les chercheurs ont séparé deux groupes de participants, principalement des étudiants. Le premier devait observer le second et vice-versa. En utilisant un revenu familial moyen de 57,000 £ à titre de référence, les chercheurs ont alors classé les étudiants bénévoles avec un revenu familial inférieur à 46 000 £ en tant que « pauvres ». Ceux dont les revenus familiaux dépassaient les £ 77,000 ont été classés comme « riches ». Chaque volontaire posait ensuite sur des photos avec une expression neutre sur le visage.

Les étudiants qui observaient furent ensuite invités à n’utiliser que leur instinct pour décider lesquels étaient riches ou pauvres simplement en regardant leurs visages. Ils ont alors pu déterminer quel élève appartenait au groupe riche ou pauvre à un niveau d’exactitude qui dépasse de loin les chances aléatoires pour les chercheurs. « Ce que nous observons, c’est que les élèves de 18 à 22 ans ont accumulé une expérience de vie suffisante qui a visiblement changé et façonné leur visage au point que vous puissiez dire à quelle classe socio-économique ou sociale ils appartiennent ». Cette capacité ne s’applique qu’aux visages « sans expression » et non lorsque les gens sourient ou expriment des émotions. Celles-ci masquent en effet les marques subtiles laissées par les expériences de vie passées.

« Il existe des neurones dans le cerveau qui se spécialisent dans la reconnaissance faciale. Le visage est la première chose que vous remarquez lorsque vous regardez quelqu’un. Nous sommes en quelque sorte calibrés pour reconnaître ses différences subtiles gravées sur nos visages », note Nicholas Rule, psychologue à la Faculté des arts et des sciences de l’Université de Toronto et principal auteur de cette étude. « La plupart des gens ne sont pas conscients de cette capacité à “lire” les visages des autres. La prochaine étape consistera à étudier des groupes de personnes plus âgées pour voir si les modèles de repères faciaux deviennent encore plus évidents à mesure que le temps passe.

Shiloh veut être un garçon, Brad Pitt et Angelina Jolie ne sont pas contre.

Shiloh, la fille de Brad Pitt et Angelina Jolie, se sent garçon. Elle s’habille en costume et bermudas et souhaite qu’on l’appelle John depuis sa plus tendre enfance. Ses parents ont décidé de faire appel à un psy pour mieux comprendre.

Brad Pitt entouré de ses parents et de ses enfants lors de l'avant-première de Unbroken, à Los Angeles, le 14 décembre 2014

 

Shiloh, la première fille biologique de Brad Pitt et Angelina Jolie, ne se sent pas bien dans sa peau. Depuis de nombreuses années, la petite fille préfèrerait être un garçon. Elle veut que ses proches l’appellent John et aime porter des vêtements plus « masculin ». Angelina Jolie l’expliquait déjà dans Vanity Fair il y a quelques mois :

« Elle veut être un garçon. Nous avons dû lui couper les cheveux (…) Elle s’habille comme un petit mec. Elle aime les survêtements et les costumes (…) Je ne serai jamais un parent qui la forcera à être ce qu’elle n’est pas. (…) On devrait permettre aux enfants de s’exprimer (…) sans que quelqu’un les juge.« 

Radar Online a appris que les Brangelina avait consulté un psy pour mieux comprendre ce que traverse Shiloh et son trouble de l’identité, « Ils veulent que Shiloh se sente aimée et en sécurité« . Selon la source du magazine, Brad Pitt se demandait si le fait d’avoir deux grands frères n’aurait pas influencé la petite blonde, mais, le spécialiste l’a rassuré sur ce point « Il a dit à Brad que Shiloh se serait habillée en garçon et se serait fait appeler John, même si elle n’avait eu que des sœurs« . De même, il a tenu à leur expliquer qu’ils n’avaient pas commis de faute en tant que parents. Les deux tiennent vraiment à accepter leur fille telle qu’elle est. Le pire qu’ils pourraient faire serait de la forcer à porter des robes ou jouer à la poupée. Toutefois, la source affirme que le psy a fortement conseillé à la famille de scolariser la petite fille. Tous les enfants Pitt-Jolie ont un tuteur : « Il est crucial à ce stade du développement de Shiloh qu’elle soit entourée d’un maximum d’enfants. Suivre l’école à la maison l’enferme dans son petit monde ».

Le magazine affirme que Shiloh, qui ressemble comme deux gouttes d’eau à son père, ne peut pourtant pas être qualifiée d’enfant transgenre. À l’adolescence, la petite pourrait se révéler être un garçon manqué ou au contraire développer une très grande féminité.

Brad Pitt et Angelina Jolie ont toujours mis un point d’honneur à laisser leur fille faire comme elle l’entendait et cette visite chez un spécialiste a dû les rassurer dans leur choix.

Source : https://www.closermag.fr/people/shiloh-veut-etre-un-garcon-brad-pitt-et-angelina-jolie-demandent-les-conseils-d-un-psy-557256